Mon Plus Cher

Sri Srimad Bhaktivedanta Vana Gosvami Maharaja

Essayez de devenir accompli dans le service de dévotion

Essayez de devenir accompli dans le service de dévotion

Pas à pas, un sādhaka atteindra son objectif. Ceux qui sont très expérimentés dans le service de dévotion atteignent très rapidement le stade d'āpana-daśā, le stade de la requête. Nous devons êtrebhajana-caturas, émérites dans l'exécution du bhajana-sādhana (la pratique du service de dévotion). Par exemple, si vous voulez devenir un  bon voleur à la tire, vous devrez suivre une formation. Ces voleurs  sont très habiles, pendant qu’ils vous parlent, ils peuvent vous dérober tout votre argent. Ils sont capables d’extraire l’argent d’une poche avec seulement deux doigts. De la même manière, Śrīla Bhaktivinoda Ṭhākura était bhajana-catura, très versé dans le service de dévotion.

Ceux qui veulent devenir compétents dans le bhajana-sādhana doivent rechercher la compagnie de dévots hautement réalisés du Seigneur. Au contact de tels dévots et en écoutant leur hari-kathā, vous deviendrez naturellement bhajana-naipuṇyas : très accomplis dans la pratique du bhajana.

Au stade d’apana-daśā, l'identification avec le corps physique est réduite à néant. En effet, bien que le sādhaka vive encore en ce monde matériel, la miséricorde de yoga-māyā dissoud complètement ses corps physique et subtil. Si vous prenez une corde, y faites un nœud, puis la brûlez, la corde sera certes réduite en cendre, mais celle-ci conservera la forme du nœud, toujours visible. Pareillement, le sādhaka vit toujours dans le corps à ce stade, mais toute contamination matérielle a été détruite et toutes ses activités, y compris manger, dormir et parler, ne s’effectuent plus qu'en raison de ses habitudes du passé.

Un sādhaka progresse dans la bhakti en fonction de toutes ses impressions passées (saṁskāras). Lecitta, la conscience de l’être vivant, comprend deux sortes d’impressions: les prāktini-saṁskāras etles ādhunika-saṁskāras. Les prāktini-saṁskāras sont les impressions acquises au cours des vies passées. Dans sa vie antérieure, le sādhaka a pratiqué le bhajana- sādhana en compagnie de dévots du Seigneur hautement réalisés. Ainsi, ces impressions passées commencent à se révéler et le cœur du sādhaka se trouve automatiquement absorbé dans les divertissements de Śrī Śrī Rādhā-Kṛṣṇa.

Les ādhunika-saṁskāras sont les impressions acquises récemment ou dans la vie présente. Les impressions transcendantales résultent de la fréquentation de dévots de haut-rang. Si vous avez le cœur simple, un sādhu y imprimera des émotions spirituelles. Si l'argile qu’utilise un potier pour fabriquer ses pots est tendre, il pourra très rapidement y imprimer des motifs et autres marques. Mais si l'argile est sèche, il ne le pourra plus. De même, si le cœur du sādhaka est très doux, sans hypocrisie ou duplicité, śrī guru et les sādhus seront très rapidement en mesure d’y imprimer des sentiments de dévotion. Conduits par  Śaunaka, les quatre-vingt-huit mille sages demandèrent à Śrīla Sūta Gosvāmī :

vettha tvaṁ saumya tat sarvaṁ
tattvatas tad-anugrahāt
brūyuḥ snigdhasya śiṣyasya
guravo guhyam apy uta
(Śrīmad-Bhāgavatam, 1.1.8)

 «Par ta soumission, tes maîtres spirituels t’ont doté de toutes les faveurs accordées à un disciple doux de cœur. Aussi, peux-tu maintenant nous faire part de tout ce que tu as méthodiquement appris d’eux.»

S'enquérir humblement auprès du maître spirituel

Par la miséricorde sans cause de sri guru et de Kṛṣṇa, le sādhaka se débarrasse peu à peu de tous ses anarthas. Il réalise alors son siddha-deha, sa forme constitutionnelle transcendantale. Tous lesśāstras expliquent qu’il faut d’abord réaliser son identité propre: «Qui suis-je?» Le Vedānta-sūtradéclare: «Une personne réellement intelligente devrait simplement s’enquérir de l’origine suprême de toute chose.» Le Śrīmad-Bhāgavatam stipule qu’un sādhaka doit avant tout s’interroger sur lui-même, sur son identité véritable.  

Le premier aphorisme du Vedānta-sūtra enseigne:

oṁ athāto brahma jijñāsā oṁ
(Brahma-sūtra, 1.1.1)
«Par conséquent, on doit s’enquérir du Brahman.»

Ainsi, par sa pratique du bhajana-sādhana, les anarthas du sādhaka sont retirés de son cœur et il réalise sa forme constitutionnelle transcendantale. Il réalise au préalable qu'il est un serviteur éternel de Kṛṣṇa.

jīvera ‘svarūpa’ haya—kṛṣṇera ‘nitya-dāsa’
(Śrī Caitanya-caritāmṛta, Madhya-līlā, 20.108)

«La position constitutionnelle de l'entité vivante est celle de serviteur éternel de Kṛṣṇa.»  

Si un sādhaka prétend de manière superficielle ou pour simuler: «Je suis un serviteur éternel du Seigneur Kṛṣṇa», ce ne sont là que de vaines paroles et il n’a pas encore atteint la perfection.

nāhaṁ vipro na ca nara-patir nāpi vaiśyo na śūdro    
nāhaṁ varṇī na ca gṛha-patir no vana-stho yatir vā
kintu prodyan nikhila-paramānanda-pūrṇāmṛtābdher
gopī-bhartuḥ pada-kamalayor dāsa-dāsānudāsaḥ
(Śrī Caitanya-caritāmṛta, Madhya-līlā, 13.80)

 «Je ne suis ni un brāhmaṇa, ni un kṣatriya, ni un vaiśya ou un śūdra. Je ne suis pas non plus unbrahmacārī, un gṛhastha, un vānaprastha ou un sannyāsī. Je suis simplement le serviteur du serviteur du serviteur des pieds pareils au lotus de Śrī Kṛṣṇa, Lui qui est la raison de vivre desgopīs. Il est un océan de nectar et la cause de toute félicité spirituelle. Il est éternellement resplendissant.»

(L’extrait du livre «Les joyaux du coeur», Sri Srimad Bhaktivedanta Vana Gosvami Maharaja)

Maha Mantra

“Si quelqu’un prêche, mais que les personnes auxquelles il prêche ne sont pas inspirées à prendre refuge d’un guru et à accepter l’initiation, alors ce prêche est équivalent à zéro.

Le succès d’une personne qui prêche réside dans la capacité de cette personne à inspirer les autres à prendre Harinama, rendant ainsi leur vie pleine de succès.

Aussi, bien qu’un vaishnava ne désire pas d’argent, celui-ci se manifestera toujours. L’argent pour le service de Krsna le suivra.

[‘Argent’ signifie que le résultat de l’énergie des personnes sera offert dans le service de Krsna.]”

Srila Bhaktivedanta Narayana Gosvami Maharaja, 24 Juin 2007, USA.

Où est Srila Gurudeva?

Tour du Monde

2018

AVRIL

Hong Kong

26 Mar - 04 Avr

La Chine

05 - 18

Delhi

19 - 21

Pays-BAs

22 - 28

Surinam

29 Apr - 10 May

MAI

Surinam

29 Avr - 10 Mai

Pays-Bas

11 - 16

Berlin

17 - 21

Paris

22 Mai - 02 Jun

JUIN

Paris

22 May - 02 Juin

Stuttgart

03 - 06

Italie

07 - 10

UK

11-21

São Paulo

22 - 26

l’Afrique du Sud

27 Jun - 06 Jul

JULLIET

l’Afrique du Sud

27 Juin - 06 Jul

Brazil

07 Jul - 08 Août

Août

Brazil

07 Jul - 08 Août

UK

09 - 10


© 2016 Grâce à la bénédiction de Srila Gurudeva