Mon Plus Cher

Sri Srimad Bhaktivedanta Vana Gosvami Maharaja

LES GLOIRES DE SRI RUPA GOSVAMI

Vraja Mandal Parikrama 2015

 Jour de disparition de Srila Rupa Gosvami

 Aujourd'hui est un excellent jour, très auspicieux, car c'est le tirobhav titi de Srila Rupa Goswamipad, c'est à dire le jour de sa disparition. Tous les ans, Gurudev avait l'habitude de glorifier chaque soir Srila Rupa Goswamipad.

Qui nous couvrira de miséricorde? Rupa Goswamipad ou Rupa Manjari? En fait c'est Rupa Goswamipad qui nous donnera cette miséricorde. Il y a deux formes: sadhaka-rupa et siddha-rupa. En tant que sadhaka, Sri Rupa Goswamipad était l'éternel associé du Seigneur Sri Caitanya Mahaprabhu. Et dans sa forme transcendantale (siddha rupa) il est l'éternel associé du couple divin Sri Sri Radha Krishna, en tant que Rupa Manjari.

Dans les divertissements de Caytanya Mahaprabhu, il est Rupa Goswamipad et le seigneur Caytanya Mahaprabhu le glorifie lui-même. Lorsque Caytanya Mahaprabhu rencontra Rupa Goswamipad, Mahaprabhu lui offrit tous les trésors de son cœur. Mahaprabhu lui-même racontait à tous ces dévots: «J'ai donné toute ma miséricorde à Rupa et il peut tout décrire». Et aussi lorsque Sri Caytanya Mahaprabhu était en train de danser devant le char du Seigneur Jagannath, Mahaprabhu il pensait «Je suis Radha et maintenant je rencontre mon bien aimé Krishna».

«Vous n'êtes pas seulement une déité, vous êtes la manifestation directe de Nanda-nandan-Krishna». Mahaprabhu était absorbé dans son humeur de Srimati Radhika et il exprimait cette humeur en dansant et en chantant.

A ce moment Svarupa Damodar récita un verset. La teneur de ce verset est qu'après une longue séparation, quand le bien aimé et la bien aimée se rencontrent, une expression particulière survient dans le fond de leur cœur. Swarupa Damodar explique ce verset: «il est mon bien aimé et maintenant mon cœur a fondu». Svarupa Damodar récita ce verset encore et encore. Et Caytanya Mahaprabhu continuait de danser et chanter dans la même humeur.

Personne ne peut comprendre pourquoi Caitanya Mahaprabhu récitait un verset, c'est un Sloka (verset) mondain. Ce verset parle de la manière dont la bien aimée et le bien aimé mondains expriment leur cœur. La simple signification est qu'une femme, est allée à la maison de son mari après sa cérémonie de mariage. Et qu'à la suite de quelques jours elle est retournée chez son père. Et toutes ses sakhis lui ont demandé comment se passait sa vie de Grhasta: «comment te sens tu dans cette nouvelle vie d'épouse?» et elle répondit: «je ne suis pas heureuse, je souhaite retourner à ma vie d'avant. Avant ma vie d'épouse je pouvais aller retrouver mon amant au bord de la rivière, un magnifique endroit. Il y avait une douce brise, et la rivière coulait avec un agréable son, kal kal kal. La pleine lune illuminait tout de ces rayons. Et on avait l'habitude de s'asseoir au bord de la rivière. Tout était très beau et sauvage avec des fleurs Malati, et un doux parfum émanait. A cette époque mon cœur était complètement absorbé dans ces choses. On oubliait tout parce qu'on était complètement captivé l'un par l'autre, s'embrassant et discutant à propos de choses sensuelles (sroto lilas). Mais après quelques années nous nous sommes mariés, et maintenant c'est mon mari et nous nous voyons sans contrainte. Mais mon esprit n'est pas heureux.»

Pourquoi Caitanya Mahaprabhu récitait ce verset? Personne ne pouvais réaliser son cœur. A cette époque, seulement Swarupa Damodar pouvait réaliser son cœur. Après une longue séparation, les amants se rencontrent.

Quelle est la signification de cela? Quels sortent de sentiments ressentent-t-ils? Vidyapati Candidas explique superbement dans son chant: «Après une longue séparation, Srimati Radhika exprime son cœur à son bien aimé».

Srimati Radhika dit: «Même si quelqu'un me donne beaucoup de bijoux ou de l'or, je ne peux pas une seule seconde être loin de mon bien aimé Govinda. Mon bien aimé Govinda est comme la couverture que l'on met sur soi pendant l'hiver. Au primtemps il est comme le parapluie». C'est ainsi que Srimati Radhika exprime son cœur.

Et ce sont les choses que le Seigneur Caitanya Mahaprabhu était en train de réaliser, et seulement Svarupa Damodar les réalisa aussi. Pour cette raison il ne cessait de réciter ce verset.

Cette année là, Rupa Goswmipad est venu et réalisa le cœur du Seigneur Caitanya Mahaprabhu. A la fin du Ratha Yatra, Rupa Goswami retourna chez Haridas Tahkur et au moment de la nuit, il composa un verset sans précédant dans la même humeur.

Au matin, Rupa Goswamipad alla prendre son bain au bord de mer tandis que Caitanya Mahaprabhu alla rencontrer Haridas Thakur. Soudain, Caitanya Mahaprabhu trouva le papier sur lequel Rupa Goswami avait composé le fameux verset la nuit même. Lorsqu'il lut ce qu'il y était écrit, son cœur fondit et il se mit à verser des larmes. Au même moment Rupa Goswamipad vient présenter ses hommages aux pieds pareils aux lotus du Seigneur Caitanya Mahaprabhu.

Et Caitanya Mahaprabhu demanda: «Rupa, est ce toi qui a écrit ceci?». Et Srila Rupa Goswamipad répondit humblement «oui». Caitanya Mahaprabhu demanda alors à Svarupa Damodar et à Roy Ramananda: «Comment peut-il connaître mon cœur? La nuit dernière j'ai récité un verset dans la même humeur que celui qu'il a écrit. Comment sait-il?». Ils demandèrent .

Svarupa Damodar dit: «Ceci est ta miséricorde, sans ta miséricorde, personne ne peut réaliser ton coeur». (verset).

Brahma-stuti. Brahmaji dit aussi: «Sans la miséricorde du Seigneur, personne ne peut le comprendre». Dans ce même ordre Svarupa Damodar dit: «Sans ta miséricorde comment Rupa Goswamipad peut-il réaliser ton cœur?». Alors Mahaprabhu dit: «Oui, lorsque Rupa me rencontra à Prayag, je transmis tous les trésors de mon cœur en son coeur».

Et Mahaprabhu lui donna une instruction: «Tu dois aller à Vrindavan et satisfaire tous mes désirs:

-Premièrement, tu dois manifester tous les Saints endroits de Vrindavan qui ne sont pas encore connus. Tu dois manifester les endroits des Brajbhumis où le divin couple Radha-Krishna accomplit ses doux divertissements.

-Deuxièmement: Tu dois manifester les déités

-Troixièmement: Tu dois manifester des Suddha-sad-granthas (écritures saintes), en particulier concernant la raganuga-bhakti et la vaidhi-bhakti. Ceci est très important.

-Quatrièmement: Tu dois manifester un suddha-sadacar-grantha».

Alors Srila Rupa Goswami a satifait le Seigneur Caitanya Mahaprabhu selon ses désirs. Il manifesta beaucoup de lieux Saints dans Braj (Vrindavan), accomplit son bhajan et sa sadhana et manifesta les déités de Radha-Govinda (Radha-Govinda Vigraha). Il écrivit beaucoup de textes sacrés, en particulier Lalit-madhav, le Bhakti-rasmrita-sindhu, Ujjvala-nilamani. Il écrivit des milliers et des milliers de versets surtout dans le Bhakti-rasamrita-sindhu et Ujjvala-nilamani.

Dans le Bhakti-rasamrta-sindhu, Rupa Goswamipad explique santa, dasya, vatsalya-rasa et le madhurya rasa. Et l'Ujjal-nilmani grantha est un grantha (écriture sainte) entièrement consacré au madhurya rasa (madhurya grantha). En particulier RupaGoswamipad avait très humblement toujours l'habitude de présenter ses hommages à son frère Sanatan Goswamipad. Et cela est présent dans la plupart de ces écrits. Rupa explique toujours comment nous pouvons devenir des raganuga-bhaktas.

Avant, Sri Caitanya Mahaprabhu faisait les bhakti-kathas, mais Rupa Goswamipad  explique la bhakti et le bhakti-rasa. Avant Sri Caitanya Mahaprabhu, tout le monde pensait que la Bhakti et le Bhakti-rasa sont une seule et même chose, mais selon la miséricorde du Seigneur Caitanya Mahaprabhu, Rupa pu très bien discerner ce qu'est la Bhakti et la Bhakti-rasa et qu'ils ne sont pas une même chose.

Alors il donna premièrement une désignation de la suddha-bhakti. Srila Visvanath Cakravarti Thakur expliquait comment les acaryas définissaient la bhakti. Il y avait beaucoup de slokas, beaucoup de définitions de la Bhakti. Mais Rupa Gosvami donna une excellente définition de la bhakti d'une mannière scientifique: «Anyabilasita sunyan jñana karmady anavrtam anukulyena krsnanu silanam bhaktir uttama».

Ensuite Srila Rupa Gosvami expliquait comment entrer dans le bhakti-rasa en donnant la définition du stay-bhav (anglicisme signifiant le bhav, c'est à dire le sentiment spirituel stable). Que signifie stay-bhav? Une humeur stable viendra, ensuite quatres ingrédients se manifesteront: vibhav, anubhav, satik, davisari... De cette mannière plus de 49 types d'ingrédients surviendront et de cette mannière vous vous délecterez du bhakti-rasa.

C'est pourquoi, sans l'association de Srila Rupa Goswamipad et de srila Raghunath das Goswami, nous ne pouvons pas nous délecter goûter le bhakti-rasa. Nous devons allez vers Srila Rupa Goswamipad et ensuite Srila Raghunath Goswamipad, parce que sans prendre refuge de Srila Raghunath das Goswamipad nous ne pouvons pas comprendre ce qu'est le bhakti-rasa et nous ne pouvons s'en délecter.

Gaura Premanande!

 


© 2016 Grâce à la bénédiction de Srila Gurudeva